Dans mon travail, je cherche à m’affranchir des supports conventionnels que sont les murs ou la toile, pour investir les objets. En y apposant un œil, je tente de les rendre vivant, de leur donner une âme et d’y faire naître une forme de fantaisie. Un art ludique et anthropomorphique qui emprunte son langage artistique, aux jouets, à la BD ou au bestiaire animalier... En puisant dans l’histoire du cyclope, je revisite la mythologie grecque à la sauce Toys.

Les potelets anti-stationnement sont devenus des objets fétiches. Alignés dans nos rues, ils sont alors des personnages ludiques et fantastiques, à la fois bizarres et rigolos qui interpellent les passants. En parallèle à mon travail d'atelier, je réalise pour de nombreuses villes ou festivals des installations personnelles, participatives ou sauvages qui revisitent nos usages de l'espace publique.


carte :

contact :